Grand débat national : Résidence alternée ?

Bonjour,

J’aimerais vous inciter à intervenir massivement dans Le Grand Débat National (https://granddebat.fr/) avant le 15 mars.

Mettre directement sous les yeux du Gouvernement ces traitements discriminatoires et humiliants que nous subissons du fait des JAF .

Nous avons dû attendre jusqu’à aujourd’hui pour vous demander de vous mobiliser énergiquement sur la question, car nous étions en attente d’informations sur la manière dont ces millions de contributions seront traitées, et donc sur la meilleure façon de procéder pour maximiser nos chances d’être « visibles ». Le processus est donc le suivant :

  • Allez sur le site Le Grand Débat National (https://granddebat.fr/) et vous vous inscrivez (onglet vert en haut à droite). Notez que vous pouvez rester anonyme en indiquant un pseudonyme plutôt que votre nom.
  • Pour mettre votre opinion, soit à l’onglet « Accueil » puis vous trouvez vers le bas à droite « Contribuer en ligne Participer », soit vous cliquez directement en haut sur l’onglet « Plus Contributions » puis Accéder à l’espace dédié : 4 grands thèmes s’affichent, et à part le premier sur l’écologie, les 3 autres peuvent être reliés à notre sujet :
  • Le 4 ème sujet « Organisation de l’Etat et des Services Publics » du fait que le service public de la justice est discriminatoire à notre égard.
  • Le 3 ème « Démocratie et Citoyenneté » du fait que le traitement discriminatoire subi par les pères est contraire aux valeurs de la Démocratie.
  • Le 2 ème « Fiscalité et Dépenses Publiques », du fait que ces dysfonctionnements de la justice familiale provoquent beaucoup de gâchis de temps et de budget (juges et greffières, police, santé, etc), sans même parler votre propre ruine en frais de procédure.

Vous pouvez-donc placer une contribution dans chacun de ces 3 thèmes pertinents. Pour cela, à l’intérieur de chacun d’eux, vous cliquez sur Déposer une proposition. Nous avons identifié que la plate-forme risque de faire un premier tri en faisant une recherche par mot clef uniquement dans les titres que vous aurez choisis. Il est donc capital de mettre à chaque fois dans vos titres le terme Résidence Alternée, qui a le mérite d’être très répandu et conforme à la pratique judiciaire. Bien sûr, vous pouvez « enrober » ce terme d’autres mots (exemple : « les juges ne doivent plus refuser la résidence alternée »). Ensuite commence un cadre où il y a surtout des questions préétablies auxquelles il faut d’abord répondre par OUI ou NON. Ces questions n’ont pas de rapport direct avec notre thème, mais il apparait qu’on peut très bien valider sa contribution en n’ayant répondu à aucune de ces questions ! En revanche il y a deux places de libre expression : la première « question ouverte » tout au début, et la dernière tout à la fin. Manifestement c’est le lieu où vous pouvez développer ce que vous avez mis dans le titre :

Nous vous recommandons dans ces espaces de libre-expression : (a) de placer à nouveau, par sécurité, le terme résidence alternée ; (b) de développer votre vision des choses : vous pouvez alors parler par exemple de « lien avec vos enfants », de « coparentalité » , du « comportement des JAF » , de perturbations psychiques, d’injustice, de discrimination, de perturbation des grands parents, etc , etc . La diversité des commentaires sera de nature à enrichir la perception du problème par les personnes chargées de compiler toutes ces contributions, et c’est pourquoi nous ne vous proposons pas un seul et même texte à copier-coller. En revanche pour les textes des 2 « questions ouvertes », soit vous en préparez un assez copieux et vous le répartissez entre deux morceaux dans chacun des cadres, soit si vous êtes pris par le temps, vous collez dans le dernier cadre le texte que vous aurez déjà mis dans le premier.

Pour terminer, très important : faites participer au maximum votre entourage (parents, compagnes) et diffusez à tous vos contacts, pour augmenter le nombre. Il y a actuellement à peine vingt contributions sur notre cause dans chacun des 3 thèmes.

NOUS COMPTONS SUR VOTRE MOBILISATION, comme en décembre avec le CESE , pour approcher le millier de contributions !

Bien cordialement,

Alexis Fontana, reprenant les collectifs MRA.

Laisser un commentaire